internet of Things pour les dispositifs médicaux

On compte de plus en plus d’entreprises spécialisées dans les dispositifs technologiques dans le domaine médical, qui décident d’investir dans la connexion internet.

écrit Lundi, de Emanuele Mortarotti

Bienvenue sur le blog de Dispotech, your disposable excellence !

Le terme Internet of Things – ou IoT – n’est pas nouveau pour les lecteurs de notre blog. Vous vous rappelez ? Il y a quelques mois, nous en avons parlé dans cet article : le pouvoir du web et de la connexion, associé aux dispositifs médicaux, est en train de révolutionner la vie des patients.

Le nombre d’entreprises se spécialisant dans les dispositifs médicaux hautement technologiques est en plein essor, et celles-ci tendent à investir de plus en plus dans la connexion à internet.

Aujourd’hui, la plupart des appareils médicaux sont dotés d’un système de connectivité — des dispositifs portables aux équipements dotés de X-RAY avec WI-FI ou Bluetooth. Les dispositifs IoT-friendly sont très utiles pour le contrôle constant (et la comparaison) des données de chaque patient, tout comme pour le contrôle à distance — qui peut être effectué sur n’importe quel dispositif, à tout moment.

Aujourd’hui, grâce à un article publié sur medicaldevice-network.com, nous souhaitons vous parler d’un projet doté de l’IoT qui fonctionne très bien. Nous parlons de la plateforme Kinect HoloLens Assisted Rehabilitation Experience (KHARE), créée par Microsoft Enterprise Services en collaboration avec le National Institute for Insurance Against Accidents at Work (un équivalent de notre Médecine du Travail) pour la thérapie des neurones miroirs.

La plateforme KHARE permet de visualiser en temps réel les données nécessaires aux opérateurs du secteur sanitaire pour créer des programmes de thérapies personnalisés pour les patients, où qu’ils se trouvent. Par ailleurs, KHARE se connecte à Microsoft Azure Iot Suite : grâce à ce dispositif, les médecins sont en mesure de visualiser une liste de données provenant d’une session de thérapie d’une durée de 30 minutes. Cette plateforme est, pour le moment, objet d’études cliniques qui – estime-t-on – seront terminées en janvier 2020.

Mais il n’y a pas que les dispositifs IoT qui sont très importants : l’aspect de l’analyse des données n'est pas en reste et c'est un deuxième avantage qu’ils présentent. Pour cette raison, des plateformes dédiées à l’analyse des données comme Kaa (KaaIoT Technologies), MindSphere (Siemens) et Azure (Microsoft) permettent que les données soient transférées par les dispositifs médicaux sur d’autres dispositifs de support numérique.

L’IoT a fait beaucoup de chemin ces dernières années ! Il est en train de s’intégrer parfaitement dans les secteurs les plus divers — le médical ayant la préférence des investisseurs, qui en reconnaissent l’immense potentiel. Le développement continuel de l’Internet of Things pour les dispositifs qui contrôlent la santé entrainera une augmentation considérable de la productivité et de la data analysis. Ce sont les patients qui, nous en sommes sûrs, bénéficieront le plus des progrès en ce sens.

Et vous, que pensez-vous de l’importance prise par internet sur les dispositifs médicaux ? Pour ou contre ? Quel dispositif souhaiteriez-vous voir connecté à internet ?

Nous attendons vos commentaires : contactez l’équipe Dispotech !

Emanuele Mortarotti
Auteur Emanuele Mortarotti

Manager

écrivez un commentaire