L’évolution numérique dans le secteur des équipements médicaux (pt. 2/2)

Poursuivez notre approfondissement sur la transformation numérique dans le domaine des équipements médicaux

écrit Jeudi, de Emanuele Mortarotti

Ravis de vous retrouver sur le blog de Dispotech ! Nous vous proposons aujourd'hui la seconde et dernière partie de l’article commencé la semaine dernière sur la technologienumérique appliquée à la production de masse des équipements médicaux. Bonne lecture !

 

Une nouvelle approche pour la garantie de la qualité.

Malgré toutes les innovations qui existent aujourd'hui en matière de contrôle de la qualité, le nombre de rappels ne cesse quant à lui d’augmenter. Un récent article publié par le MedicalDevice and Diagnostic Industry - MDDI (Industrie du Diagnostic et du Matériel Médical) relate qu’en 2016, l’industrie des équipements médicaux a enregistré le plus grand nombre de rappels pour mauvaisfonctionnement de ses appareils depuis 2000.

Après la transformation numérique, la meilleure garantie de qualité sera assurée en utilisant uniquement les technologies adéquates pour chaque étape du processus de production, de façon à pouvoir vérifier que chaque étape a correctement été complétée. On entend par « technologies adéquates », par exemple, des systèmes de stockage qui peuvent faciliter le passage du format papier au numérique, assurer la transparence et la traçabilité nécessaires de toute information souhaitée.

 

Des systèmes fragmentés... à une solution unique.

Après avoir parlé des nombreux mérites de la numérisation dans l’équipement médical, parlons maintenant de la possibilité de sa mise en œuvre. Appliquer ces changements n’est pas chose facile en raison des modèles (template) et d’autres systèmes qui ne peuvent pas être modifiés à volonté. En considérant l’avenir de ces dispositifs, nos alliés les plus fiables seront les codes à barres et/ou les identificateurs numériques qui, en quelques clics, nous diront tout ce que nous souhaitons savoir.

Dans le monde numérique, tout est lié. Il n’y a pas de systèmes isolés ou de solutions fait maison. Plutôt que de modifier les modèles (template) ou les systèmes déjà existants, les entreprises qui s’intéressent à la Technologie de l’Information (TI) veillent à aider au développement de l’organisation des données par le biais de nouveaux processus et d’une optimisation renouvelée des temps. D’ailleurs, ces machines seront utilisées dans le domaine médical : il sera donc très facile pour un opérateur d’obtenir des données utiles et de les montrer immédiatement à ses collègues ou au patient lui-même. L’objectif principal est d’abattre les distances entre l’opérateur et le patient en rendant les équipements de plus en plus conviviaux.

 

Lorsque se convertir au numérique ... est rentable !

Compte tenu de l’exemple traité dans ces deux articles, il est clair que la numérisation peut offrir aux producteurs d’équipements médicaux une meilleure gestion non seulement de l’entretien mais aussi des données qu’ils contiennent. L’énorme potentiel des améliorations apportées par la numérisation pourra aussi être étendu ultérieurement à d’autres aspects de la production. À l’avenir, par exemple, un équipement médical pourrait effectuer plus de tests en même temps ou suggérer à l’utilisateur d’éventuels diagnostics ou recommander analyses/examens diagnostiques complémentaires à celles/ceux effectué/e/s par la machine en cours d’utilisation. Bref, un appareil tel que celui-ci pourrait véritablement devenir un précieux allié, un collègue en quelque sorte. Grâce au progrès technologique, nous pouvons réellement dire que tout, dans un avenir pas trop éloigné, pourrait être possible.

Qu'en pensez-vous ? Si vous avez trouvé cet article intéressant et que vous souhaitez l’approfondir, contactez directement Dispotech, yourdisposable excellence.

Emanuele Mortarotti
Auteur Emanuele Mortarotti

Manager

écrivez un commentaire