L’IA pour le traitement des patients

La Food and Drug Administration américaine approuve les premiers dispositifs médicaux dotés d’intelligence artificielle autonome

écrit Mardi, de Emanuele Mortarotti

Bienvenue à votre rendez-vous hebdomadaire avec les curiosités et les nouveautés sélectionnées pour vous par l’équipe Dispotech !

 

Pour la première fois, la FDA (Food and Drug Administration - l’organisme gouvernemental américain qui règlemente les produits alimentaires et pharmaceutiques) a donné son accord pour l’émission sur le marché d’un dispositif médical qui utilise l’IA, et qui n’a donc pas besoin d’un médecin pour en interpréter les signaux. Voyons de quoi il s’agit avec un article publié sur modernhealthcare.com.

 

Il y a de cela quelques mois, la IDx – entreprise de l’Iowa – a reçu l’autorisation d’émettre sur le marché son logiciel, IDx-DR, capable de détecter la rétinopathie. Il s’agit du premier screening device que la FDA autorise à la vente, et qui n’a pas besoin d’un médecin professionnel pour être interprété.

Le logiciel de ce dispositif médical utilise l’intelligence artificielle pour analyser les images de l’œil, et évaluer si ce dernier présente ou non des signes avant-coureurs d’une rétinopathie diabétique.

Lors d’un test clinique, le logiciel a correctement détecté la condition dans 87 % des cas, et a exclu l’existence de risques dans 90 % de cas pour les personnes parfaitement saines. Étant donné que l’algorithme travaille seul, les opérateurs du secteur médical – même s’ils ne sont pas spécialisés dans les pathologies de l’œil – peuvent utiliser ce dispositif médical pour diagnostiquer la rétinopathie diabétique.

« Les systèmes autonomes dotés de l’IA ont un potentiel énorme de croissance et une marge de progression importante en termes de productivité de l’assistance sanitaire, de prix, d’accessibilité et de qualité », affirme le docteur Michael Abramoff fondateur et président de IDx, dans une note diffusée par la presse scientifique.

L’industrie cherche depuis des années à installer l’intelligence artificielle sur ses appareils. « L’union de la santé et de la technologie est à un moment délicat et charnière », soutient Chris Mandi, PDG de Viz.ai, une entreprise qui s’occupe de logiciels et d’IA. « L’intelligence artificielle est un outil qui étend l’accès à d’excellentes ressources sanitaires, et les patients du monde entier bénéficieront des progrès de la recherche scientifique. »

Avant que cela ne se produise, les organisations d’assistance sanitaire se retrouveront dans l’impasse et devront investir sur des technologies relativement jeunes, qui doivent encore démontrer leur retour effectif sur les investissements effectués. Ils devront par ailleurs encourager les opérateurs du secteur sanitaire « à faire plus qu’une simple confirmation du diagnostic après le travail effectué par le dispositif équipé de l’IA », affirme Kimber Lockhart, chief technology officer chez One Medical, l’une des meilleures entreprises aux USA qui s’occupe d’assistance primaire. « Nous aimerions que les docteurs se concentrent sur la compréhension de toutes les variables qui entrent en ligne de compte lorsqu’il s’agit de la santé d’une personne. C'est en cela que l’on voit réellement la valeur et l’opportunité que ces dispositifs médicaux peuvent apporter à la communauté. »

La FDA a évalué le dispositif médical précité avec le terme de « sensationnel », permettant à l’appareil d’obtenir une approbation aussi rapide. Cette approche s’inscrit dans la nouvelle stratégie de la FDA qui entend accélérer les procédures de validation des équipements les plus efficaces, en leur donnant la possibilité de pénétrer rapidement le marché.

                                                                                                                                 

Que pensez-vous de ce dispositif médical ? Croyez-vous que l’intelligence artificielle soit le futur de la santé ? Donnez votre avis en contactant Dispotech, your disposable excellence.

Emanuele Mortarotti
Auteur Emanuele Mortarotti

Manager

écrivez un commentaire