L'Union européenne et le plastique

Nous parlons aujourd'hui d'un sujet important : les lois que l'UE a décidé d'adopter contre l'utilisation excessive de plastique dans les États membres.

écrit Samedi, de Emanuele Mortarotti

Bienvenue dans notre nouveau rendez-vous avec les news de Dispotech, your disposable excellence. Nous parlons aujourd'hui d'un sujet important : les lois que l'UE a décidé d'adopter contre l'utilisation excessive de plastique dans les États membres. Pour ce faire, nous utilisons le support de deux articles parus respectivement sur voanews.com et newsarticleinsiders.com.

 

Le Parlement de l'Union européenne a récemment voté pour imposer un blocage sur le plastique utilisé dans les produits jetables afin de lutter contre la pollution énorme qui tue lentement l'écosystème, empoisonnant eaux et sols. Les États membres, pour leur part, ont apporté leur soutien ; tous, en général, espèrent pouvoir remédier à la situation difficile qui afflige l'environnement à cause du plastique.

 

L’interdiction couvrirait toute une série de produits en plastique pour lesquels il existe des alternatives valables - depuis les pailles jusqu’aux oreillettes - et ce dès 2021. Tout ce qui est jetable ne sera pas complètement hors-limites mais même dans ces cas, les fabricants seront invités à utiliser des matériaux durables dans la mesure du possible. La législation approuvée fixe également un autre objectif à atteindre : parvenir à recycler 90% des bouteilles en plastique d’ici 2025 et éliminer le fléau des déchets en mer.

 

Chaque année, les citoyens de l’UE produisent à eux seuls environ 25 millions de tonnes de déchets plastiques, a déclaré la Commission européenne. Dans le monde entier, près de 85% du plastique échouent sur les plages et 8 millions de tonnes de plastique sont jetés dans les océans. Le plastique et ses microparticules, une fois dans l’environnement, sont impossibles à contrôler ou à éliminer ; de plus, les microplastiques invisibles ont des effets dévastateurs sur les organismes vivants qui peuplent les mers. Les plastiques dans les mers sont absorbés et causent des dommages irréparables.

 

L'UE a estimé que les changements coûteraient à son économie entre 259 et 695 millions d'euros par an. Cependant, la proposition « aidera tout le monde à choisir de ne plus utiliser de sacs en plastique et similaires, ainsi qu’à choisir des produits au design plus durable, innovant et respectueux de la nature. L’étape suivante souhaitable serait d'abandonner progressivement notre culture basée sur la consommation de produits jetables », a déclaré Margrete Auken, du groupe de Verts/ALE.

 

Le Parlement européen a déclaré que la production de produits en plastique était, pour le moment, supérieure au boom des années soixante. La décision de la Chine de ne plus importer de déchets de l'UE a fait le reste et a concrètement accéléré la nécessité de trouver un moyen de lutter contre cet abus de plastique sur le continent européen.

 

Et vous, que pensez-vous de cet article ? Quel jugement portez-vous sur cette directive d’interdiction du plastique ? Donnez-nous votre avis, contactez Dispotech !

Libellés
Emanuele Mortarotti
Auteur Emanuele Mortarotti

Manager

écrivez un commentaire