La désinformation et les rumeurs autour du Coronavirus

La crise mondiale liée à la diffusion du Coronavirus a suscité des inquiétudes sur plusieurs fronts : les secteurs sanitaire et économique ne sont que deux des secteurs les plus touchés. Dans un moment aussi délicat que celui-ci, il est fondamental que l’information soit correcte : il est essentiel d’éviter la diffusion de fake news et d’informations absurdes pour ne pas fomenter l’anxiété et les gestes incontrôlés. Sur base d’un article publié sur medicalnewstoday.com, nous partageons avec vous l’avis d’experts et de chercheurs qui condamnent la désinformation et les fake news concernant le Coronavirus. 27 scientifiques de 9 pays différents ont fait entendre leur voix, il y a quelques semaines, grâc

écrit Mercredi, de Emanuele Mortarotti

Nouveau rendez-vous avec les informations du blog de Dispotech, your disposable excellence.

La crise mondiale liée à la diffusion du Coronavirus a suscité des inquiétudes sur plusieurs fronts : les secteurs sanitaire et économique ne sont que deux des secteurs les plus touchés. Dans un moment aussi délicat que celui-ci, il est fondamental que l’information soit correcte : il est essentiel d’éviter la diffusion de fake news et d’informations absurdes pour ne pas fomenter l’anxiété et les gestes incontrôlés. Sur base d’un article publié sur medicalnewstoday.com, nous partageons avec vous l’avis d’experts et de chercheurs qui condamnent la désinformation et les fake news concernant le Coronavirus.

27 scientifiques de 9 pays différents ont fait entendre leur voix, il y a quelques semaines, grâce à une déclaration publiée dans la revue scientifique médicale britannique The Lancet. La nécessité de publier une telle déclaration découle du grand nombre de fake news et de « légendes » nées autour de la propagation du Covid-19 et qui, pour l’intérêt de tous et dans l’intérêt de la vérité scientifique, doivent être absolument réfutées.

La rumeur la plus diffuse concerne la possibilité que le Coronavirus soit un virus créé en laboratoire et qu’il se soit propagé depuis la ville de Wuhan en Chine. Selon certaines spéculations, il semble que tout soit parti de l’Institut de virologie de Wuhan, au sein duquel des études ont été menées sur la famille des coronavirus chez les chauves-souris. En tout cas, l’Institut s’est empressé de réfuter catégoriquement ces théories du complot : Chen Quanjiao, chercheur du Centre, a affirmé avec fermeté qu’il n’y a pas de personnes infectées à l’Institut et que le patient zéro ne provient pas du centre.

Cependant, les rumeurs ont continué à se succéder et il était impossible de faire taire cette fake news - celle-ci, comme beaucoup d’autres, étant également diffusées par des personnalités publiques de haut niveau.

 

Cependant, les chercheurs se sont réunis pour affirmer que le virus s’est développé dans la nature - des affirmations faites à la suite d’études scientifiques, de recoupements de données et d’analyses des génomes de l’agent pathogène.

De telles théories du complot ne font qu’alimenter les préjugés, la peur et la violence, surtout dans une société comme la nôtre où les canulars voyagent à la vitesse de la lumière grâce aux réseaux sociaux et au partage incontrôlé : c'est un autre point important souligné par les spécialistes qui ont signé la déclaration du Lancet.

 

Il convient donc de réfléchir sur ces propos et d’agir toujours en connaissance de cause lorsqu’il s’agit de partager des informations relatives au Coronavirus. Et vous, que pensez-vous de cet article ? Contactez Dispotech et donnez-nous votre avis !

Libellés
Emanuele Mortarotti
Auteur Emanuele Mortarotti

Manager

écrivez un commentaire