La glace et la lutte contre les inflammations, une longue histoire ! (2e partie)

La semaine dernière, nous avons parlé des bénéfices de la glace ; aujourd’hui, nous terminons notre voyage dans le temps avec la seconde partie de l’article

écrit Mardi, de Emanuele Mortarotti

Bienvenue sur le blog de Dispotech, your disposable excellence !

La semaine dernière, nous avons parlé des bénéfices de la glace ; aujourd’hui, nous terminons notre voyage dans le temps avec la seconde partie de l’article, qui s’inspire d’une information de bellefleurphysio.com.

 

R.I.C.E : ça marche, oui ou non ?

RICE est l’acronyme anglais utilisé pour rappeler aux personnes les étapes pour combattre les inflammations : R signifie Rest (repos), I : Ice (glace), C : Compression (compression), E : Elevation (élévation).

Ces méthodes sont utilisées depuis la nuit des temps – temps qui ont donné raison aux sages, car dans les grandes lignes, elles n’ont rien perdu de leur validité – malgré les grands progrès de la médecine et des nombreux médicaments qui sont désormais à la portée de tous.

Il y a toutefois certaines précautions à prendre afin de guérir au plus vite. Voyons dans le détail ce qu’est ce fameux R.I.C.E !

 

  • Repos : le repos signifie immobilisation de la zone concernée par l’inflammation, sans activité. Il est malgré tout nécessaire de faire un peu d’activité musculaire afin que l’œdème disparaisse. Se reposer est donc nécessaire, mais seulement un peu, le temps que la douleur dure ou est trop aiguë pour se déplacer. Après cela, il est préférable d’activer les muscles proches de la zone douloureuse : cela aide à améliorer et à accélérer le processus de guérison.
  • Glace : appliquer un ice pack permet de ralentir le flux sanguin dans la zone concernée par l’inflammation, et soulage de la douleur.
  • Compression : le but de la compression est de fournir une pression supplémentaire sur le système lymphatique afin d'accélérer le processus d’évacuation de l’inflammation. Utiliser cette technique seule ne permettra pas d’atteindre votre objectif : même s’il s’agit d’un excellent remède, celui-ci doit être associé à un peu d’activité musculaire, qui aidera à pousser le liquide dans le système lymphatique, puis dans la circulation générale.
  • Élévation : soulever légèrement la partie intéressée par l’inflammation peut permettre d’éliminer (en partie) le problème.

 

Et vous, que pensez-vous de cet article ? Vous utilisez l’une (ou plusieurs) de ces techniques pour éliminer l’inflammation ? Faites-nous savoir quels sont les bénéfices de la glace que vous préférez, en écrivant à notre équipe Dispotech !

Libellés
Emanuele Mortarotti
Auteur Emanuele Mortarotti

Manager

écrivez un commentaire