la glace et les blessures

Dans notre blog, nous avons parlé à plusieurs reprises des remèdes « naturels » pour soigner des blessures mineures ou du moins pour ressentir un peu de soulagement à la douleur

écrit Vendredi, de Emanuele Mortarotti

Bienvenue sur le blog de Dispotech, your disposable excellence.

Dans notre blog, nous avons parlé à plusieurs reprises des remèdes « naturels » pour soigner des blessures mineures ou du moins pour ressentir un peu de soulagement à la douleur : dans cet article nous avons essayé de souligner la différence entre la poche de chaud et la poche de froid tandis que dans ce second article nous avons essayé de répertorier les erreurs les plus courantes qui sont commises lors de l’utilisation de la glace pour combattre la douleur. Aujourd'hui, grâce à un article paru dans verywellfit.com, nous essayons de répondre à une question : la glace ralentit-elle ou aide-t-elle la guérison en cas d'accident ? Bonne lecture !

 

Le doute a été instillé dans le milieu médical par l’un des médecins les plus reconnus en médecine du sport : nous parlons du Dr Gabe Mirkin, auteur de l'un des textes les plus populaires et les plus consultés sur la médecine du sport.

Sur son site Web, le Dr Mirkin a écrit un long article sur l’utilisation de la glace et sa contribution à la guérison suite à un accident. Selon des recherches récentes, il semblerait que l’enflure fasse partie du processus même de guérison et qu’il n’existe aucune preuve réelle que la glace aide d’une manière ou d’une autre à se remettre sur pied plus rapidement. D’ailleurs, l'inflammation est une réponse naturelle du système immunitaire :  ce sont les cellules mêmes produites par l’organisme humain qui se « positionnent » dans la zone touchée et commencent le processus de guérison.

 

Apparemment, le seul avantage réel de la glace est de réduire la sensation de douleur en procurant un soulagement qui ne dure pas mais qui manifestement réconforte la personne blessée. De même, l'utilisation d'un icepack ou d’une poche de glace sur une zone douloureuse pendant trop longtemps n'est pas recommandée : d’après le Dr Mirkin, il ne faudrait pas garder un icepack ou des objets réfrigérants plus de 5 minutes.

 

La recherche médicale continue de mener ses études dans ce sens et dans un proche avenir, nous entendrons sûrement parler des nouvelles propriétés de la glace.

Et vous, que pensez-vous de cet article ? Utilisez-vous de la glace en cas de blessure ? Donnez-nous votre avis, contactez Dispotech !

 

Libellés
Emanuele Mortarotti
Auteur Emanuele Mortarotti

Manager

écrivez un commentaire