Le capteur à avaler pourrait nous faire mieux découvrir le fonctionnement de l'intestin

] Un nouveau capteur à avaler pourrait éclaircir des informations et des découvertes encore inédites pour la science

écrit Mardi, de Emanuele Mortarotti

Un capteur facile à avaler

Des crises d'anxiété à l'autisme, la science a récemment révélé le rôle et l'influence que l'intestin et ses processus internes peuvent provoquer sur le reste du corps. Malgré les progrès et les découvertes qui se suivent chaque jour dans le domaine médical, il semble qu'il reste encore beaucoup à découvrir sur l’appareil digestif : est-ce qu’un capteur aussi petit pourrait vraiment nous aider ?

Plusieurs chercheurs de la RMIT University de Melbourne, Australie, ont fait des découvertes intéressantes : ils ont créé un capteur (de la même taille qu'une pilule très banale) avalable, capable d'aider les médecins à détecter et diagnostiquer les troubles et les maladies de l'intestin. Le capteur peut résister aux conditions extrêmes de l'estomac, dans lesquelles pullulent les acides et les enzymes, ainsi que des gaz tels que l'hydrogène, le dioxyde de carbone et l'oxygène ; il est en outre en mesure de « capter » des informations en temps réel et de les transférer vers des dispositifs couramment utilisés tels que les PC et les Smartphones.

Au cours de la recherche, publiée le 8 janvier 2018 dans Nature Electronics, ces capteurs ont été testés sur 7 participants sains qui ont alterné un régime alimentaire avec peu et (plus tard) beaucoup de fibres. Les capteurs ont été capables de mesurer avec une précision extrême le moment où les aliments pénètrent dans les intestins des participants aux essais cliniques, en confirmant ainsi leur potentiel en tant que dispositifs médicaux capables de monitorer la santé et l'activité de l’appareil digestif. Est-ce que les capteurs à avaler représentent l’avenir de la médecine ? Si c'était le cas, environ 20% de la population mondiale souffrant de problèmes gastro-intestinaux éviteraient des examens invasifs tels que la colonscopie ou des opérations chirurgicales exploratoires.

Ces expérimentations cliniques novatrices, en plus de révéler la sécurité et l'utilité effective du capteur ingérable, ont également révélé de nouvelles découvertes intéressantes sur l’appareil digestif, jusqu’à présent inconnues par la science.

 

Un nouveau mécanisme immunitaire

Les données recueillies par le capteur avalable ont révélé que l'estomac libère des substances chimiques oxydantes pour neutraliser et détruire toute molécule « étrangère » présente dans l'estomac pendant plus longtemps qu'elle ne le devrait. « Cela peut représenter un système de protection gastrique contre des organismes étrangers » affirme Kourosh Kalantar-Zadeh, qui dirige l’équipe de recherche et a co-inventé le capteur avalable. « Cette nouvelle information pourrait aider ceux qui travaillent et font des recherches dans le domaine médical à mieux comprendre les maladies qui touchent l'intestin, surtout le cancer ».

Le résultat de cette recherche est certainement encourageant et incite les chercheurs à se joindre à des entreprises de premier plan dans le secteur de la production de dispositifs médicaux: entre-temps, il est donné pour sûr que l'équipe qui a développé ce capteur révolutionnaire a commencé le processus de commercialisation. Bientôt donc, le capteur à avaler aidera les médecins et les professionnels du secteur médical dans leur travail quotidien et dans le diagnostic des troubles liés à l’appareil digestif.

Qu’en pensez-vous ? Donnez-nous votre avis, contactez Dispotech, your disposable excellence.

Emanuele Mortarotti
Auteur Emanuele Mortarotti

Manager

écrivez un commentaire