La glace : un remède contre les piqûres d’insectes

Dans l’article publié aujourd’hui sur le blog de Dispotech, découvrez quelques conseils très utiles pour traiter de manière rapide et efficace les piqûres d’insectes. En été, se faire piquer peut arriver, donc mieux vaut ne pas se laisser surprendre et agir vite afin d’accélérer le processus de guérison.

écrit Mercredi, de Emanuele Mortarotti

Dans l’article publié aujourd’hui sur le blog de Dispotech, découvrez quelques conseils très utiles pour traiter de manière rapide et efficace les piqûres d’insectes. En été, se faire piquer peut arriver, donc mieux vaut ne pas se laisser surprendre et agir vite afin d’accélérer le processus de guérison.

Sur la base d’un article publié sur medicalnewstoday.com, nous vous conseillons 8 remèdes naturels et les signes à reconnaître lorsque la situation nécessite une intervention médicale.

 

En été, les piqûres d’insectes sont très fréquentes. Une piqûre d’abeille, par exemple, peut provoquer un gonflement douloureux, mais sans gravité. Toutefois, si le gonflement et la douleur persistent, voire s’aggravent, nous avons affaire à une réaction allergique qui doit être traitée au plus vite par le personnel médical.

En l’absence d’autres problèmes, la douleur et le gonflement autour de la piqûre disparaissent généralement au bout de quelques jours. En attendant, les remèdes maison peuvent aider à soulager les symptômes : en voici quelques-uns qui pourraient vous intéresser.

 

Huit remèdes maison contre les piqûres d’abeilles

Inspectez le site de la piqûre et si vous remarquez que le dard est encore dans la peau, retirez-le délicatement et désinfectez la zone concernée. Ensuite, voici ce que vous pouvez faire.

 

  1. La glace

Une fois le dard retiré, rincez abondamment la zone gonflée à l’eau fraîche afin d’éliminer tout résidu de venin. Vous pouvez ensuite appliquer de la glace pendant quelques minutes pour réduire la douleur et le gonflement en utilisant un ice pack ou une poche de glace faite maison (en veillant toujours à l’envelopper dans un linge). Répétez l’opération si nécessaire.

 

  1. Les huiles essentielles

Certaines huiles essentielles ont des propriétés antiseptiques, antibactériennes et antifongiques. En voici quelques-unes qui pourraient vous être utiles (bien que leur efficacité ne soit pas scientifiquement prouvée) :

  • l’huile d’arbre à thé ;
  • l’huile d’hamamélis ;
  • l’huile de lavande ;
  • l’huile de thym ;
  • l’huile de romarin.

Avant d’appliquer l’huile essentielle sur la peau, mélangez-la avec de l’huile d’olive. Attention : bien que naturelles, les huiles essentielles peuvent provoquer des réactions allergiques.

 

  1. L’aloe vera

Le gel d’aloe vera est idéal pour hydrater et apaiser la peau. Selon une étude de 2015, l’extrait d’aloe vera a bien des propriétés anti-inflammatoires et antibactériennes.

Appliqué généreusement sur le site de la piqûre, le gel d’aloe vera procure une sensation de fraîcheur et réduit l’infection.

 

  1. La lotion à la calamine

Ce produit est idéal contre les démangeaisons et s’avère également très utile pour soulager la douleur provoquée par une piqûre d’abeille ou de guêpe.

 

  1. Le miel

Le miel possède de nombreuses propriétés médicinales et est idéal pour soulager les inflammations et les gonflements. Grâce à ses propriétés antibactériennes naturelles, il constitue également un remède naturel contre les infections. Appliquez-en une petite quantité sur la piqûre en veillant à le faire à l’intérieur après avoir fermé les fenêtres, vous risquez sinon d’attirer d’autres abeilles !

 

  1. Le bicarbonate de soude

Concernant ce remède, la science est quelque peu sceptique : aucune étude notable n’a jamais indiqué que le bicarbonate de soude pouvait aider à soulager les piqûres d’abeilles. Toutefois, certains l’utilisent, car ils pensent que le bicarbonate de soude neutralise le venin d’abeille.

Attention : étant très alcaline, cette substance peut endommager la peau.

 

  1. Le vinaigre de cidre

Certaines personnes utilisent le vinaigre de cidre pour soulager les piqûres d’abeilles et traiter le gonflement qu’elles provoquent. Il n’existe cependant aucune preuve scientifique pour étayer cette théorie. Ce que nous pouvons dire avec certitude, c’est que le vinaigre est une substance acide qui peut endommager la peau.

 

  1. Le dentifrice

Le dentifrice est le dernier remède maison que nous vous proposons. Appliquez-en une petite quantité sur la zone gonflée pour neutraliser le venin, mais procédez avec précaution et observez la réaction de votre peau. Tout comme les précédents, ce remède ne repose sur aucune base scientifique.

 

Les traitements médicaux

Lorsque les remèdes maison ne sont pas, ou ne semblent pas, suffisants, il existe d’autres moyens pour traiter une piqûre d'abeille. Il y a, bien entendu, des médicaments à prendre par voie orale et des crèmes en vente libre comme :

  • les crèmes à base d’hydrocortisone, qui peuvent aider à réduire les rougeurs, les démangeaisons, le gonflement et la douleur ;
  • les antihistaminiques oraux, qui peuvent aider à réduire les démangeaisons et les rougeurs ;
  • les analgésiques et les anti-inflammatoires, qui peuvent réduire la douleur et le gonflement.

 

En cas de réaction allergique grave, une injection d'adrénaline s’impose pour rétrécir les vaisseaux sanguins et ouvrir les voies respiratoires dans les poumons. Dans ce cas, il est nécessaire de prévenir immédiatement les secours : l’intervention doit être rapide.

 

Nous espérons que cet article vous a été utile ! Pour toute question ou pour nous contacter, veuillez écrire à l’équipe de Dispotech.

Libellés
Emanuele Mortarotti
Auteur Emanuele Mortarotti

Manager

écrivez un commentaire