L’évolution numérique dans le secteur des équipements médicaux (pt. 1/2)

L’article d’aujourd'hui aborde le thème de la technologie appliquée à la production de masse du matériel médical

écrit Jeudi, de Emanuele Mortarotti

Il est superflu d’écrire à quel point la technologie nous a changé la vie. Il n’est en revanche pas du tout superflu d’affirmer qu’une plus grande utilisation des percées scientifiques pourrait conduire à un véritable tournant dans le domaine médical. Les experts de ce domaine affirment en effet que l’application des processus numériques pourrait apporter de nombreux avantages et progrès dans la fabrication d’équipements médicaux et nous aussi de chez Dispotech Srl, nous accordons beaucoup d’importance à la recherche et au développement en contribuant à l’innovation dans le domaine des dispositifs médicaux. Les fabricants de machines utilisées dans le domaine médical rencontrent de nos jours beaucoup de difficultés, compte tenu des obstacles que présente souvent la bureaucratie, liés à la réglementation complexe qui s’articule autour des normes de sécurité auxquelles ces machines doivent obligatoirement se conformer. Les entrepreneurs du secteur espèrent cependant trouver rapidement un compromis qui équilibre de meilleures techniques de production et le respect des directives et des règlements (qui varient d’un état à l’autre) présents dans le secteur deséquipements médicaux.

 

Une transformation nécessaire

Pour suivre le rythme de la demande posée par les réglementations légales, l’industrie des équipements médicaux doit se transformer de l’intérieur. Le changement en question est entièrement tourné vers la numérisation : il s’agirait de prendre en considération l’ensemble du développement technologique qui a transformé d’autres types de secteurs industriels et de l’appliquer au processus de fabrication d’équipements médicaux.

Une métamorphose similaire a eu lieu dans le secteur pharmaceutique : le résultat a été une modernisation totale dans l’infrastructure productive des médicaments, depuis la fabrication jusqu’à la distribution aux patients en passant par l’emballage. Si les producteurs du secteur des dispositifs médicaux avaient une approche similaire, ils commenceraient une véritable révolution dans ce domaine en incluant une simplification significative dans la poursuite des objectifs qualitatifs requis par la loi.

Ce point de vue peut aider à faire comprendre l’impact que pourrait avoir une plus large utilisation de la technologie sur les processus de production des appareils médicaux, sans négliger les normes de sécurité requises.

 

Adieu au papier !

Jusqu'à présent, l’industrie du matériel médical s’est appuyée sur les catalogues papier, « hors ligne ». Toutefois, ce type de catalogues appartient maintenant au passé, tout comme l’entretien manuel des machines. Toutes les informations utiles sont devenues numériques. Les données peuvent être vérifiées et mises à jour en temps réel. Les fabricants d’équipements peuvent aisément repérer leurs produits en cas de problèmes et corriger instantanément toutes anomalies de façon rapide et efficace.

Avec toutes les données de production à portée de main, il sera possible de rechercher n’importe quelle information à l’intérieur du système. Ce sera comme avoir Google sur chaque équipement ! La transformation numérique permettra également de vérifier la chronologie de toutes les actions effectuées par les machines. Il sera possible de contrôler qui a apporté des modifications, les résultats produits par ces dernières et de collecter des données utiles à l’entreprise productrice pour appliquer des modifications aux équipements suivants ou pour mener des études de marché.

 

Un signal pour faire le « ménage » dans les données

Transférer les données du papier au format numérique donnera aussi la possibilité de faire un peu de nettoyage parmi elles, de supprimer les données superflues et d’organiser au mieux les données utiles.

Si on se trouve face à une pile interminable de paperasse, l’idée de chercher un certain document peut être difficile à mener à bout. Certaines entreprises ne font pas d’opérations de nettoyage de données depuis 2000 (!), année du fameux Bogue du millénaire. Avec la transformation numérique qui fait un clin d’œil au stockagedes données sur les machines, il sera possible d’intervenir et de les modifier avant qu’elles ne causent des problèmes.

Si vous voulez en savoir davantage, lisez la seconde partie de l’article ICI !

En attendant, si vous souhaitez un approfondissement, vous pouvez contacter directement Dispotech, yourdisposable excellence.

Emanuele Mortarotti
Auteur Emanuele Mortarotti

Manager

écrivez un commentaire