Les bénéfices de la glace lorsque vous êtes malade

Être malade est l’une des choses les plus ennuyeuses au monde, et nous avons souvent besoin de médicaments pour guérir. Comment faire pour y survivre – surtout si l’on déteste prendre ces satanés médicaments ? La glace peut sauver la situation !

écrit Vendredi, de Emanuele Mortarotti

Bienvenue, chers amis de Dispotech, à notre habituel rendez-vous hebdomadaire sur notre blog !

Grâce à un article publié sur itv.es, nous vous racontons quels sont les bénéfices que la glace peut apporter dans ces situations !

Comment utiliser la glace ?

Si vous devez prendre un médicament qui a une odeur ou une saveur terrible, nous vous conseillons de mettre d’abord des glaçons sur votre langue ou votre bouche. Grâce à l’action de la glace, les glandes présentes dans la zone sont rendues pratiquement insensibles. Les papilles gustatives peuvent en effet être graduellement désactivées pendant un court moment, grâce à l’utilisation de la glace.

Quelque chose de semblable arrive lorsque nous buvons une boisson glacée ou que nous mangeons une glace. Naturellement, le sens du goût ne disparaît pas complètement, et nous parvenons donc encore à percevoir les saveurs – même si beaucoup moins – d'autant plus si le médicament a une concentration chimique élevée (qui rend sa saveur particulièrement forte).

Les alternatives aux glaçons

Si l’idée des glaçons dans la bouche n’est pas de votre goût, il existe d’excellentes alternatives à prendre en considération. Vous pouvez par exemple prendre un verre d’eau et le mettre au freezer. Après quelques minutes, le verre devrait être assez froid. Buvez une gorgée, en gardant l’eau dans la bouche pendant quelques secondes, avant de l’avaler - ou au moins, jusqu’à ce que vous sentiez que votre langue est moins sensible au froid. Une autre option, plus agréable, consiste à manger une glace à l’eau ! La sensation du froid sur la langue ne sera certes pas immédiate, mais le plaisir de manger quelque chose de bon permet de faire accepter l’attente. Gardez le plus longtemps possible la glace sur la langue, afin d’“endormir” les papilles gustatives.

Comment aider les plus petits ?

Lorsque l’on parle des médicaments avec un mauvais goût, on pense tout de suite aux enfants. Il a été scientifiquement prouvé que le développement des enfants influence de manière significative les capacités des papilles gustatives, ainsi que les préférences de certaines saveurs plutôt que d’autres. Cela veut dire que les enfants peuvent être plus sensibles envers certaines saveurs fortes, mais c’est quelque chose qui change avec le temps et qui va de pair avec la croissance. En suivant ce raisonnement, il peut arriver qu’un enfant de trois ans, qui est en mesure de supporter un médicament à la saveur nauséabonde puisse oublier cette capacité au bout de quelques années, ou même à l’âge adulte.

Pour en revenir aux médicaments, les plus difficiles à avaler pour les enfants sont probablement les émulsions et les sirops. Au lieu d’inhiber les papilles gustatives des enfants, vous pourriez essayer de refroidir le médicament, en le mettant dans le freezer pendant quelques minutes. Dans la plupart des cas, cela permet au médicament de conserver ses principes actifs tout en en anesthésiant le mauvais goût.

Réduire le goût des médicaments permet de faciliter leur prise par les plus petits, surtout lorsqu’ils sont malades et que leurs sens tendent à être plus sensibles.

Vous voyez ? la glace a de nombreuses propriétés, découvrez-les toutes !

Vous connaissiez cette aspect de la thérapie du froid ? Continuez à suivre Dispotech, your disposable excellence pour connaître d’autres curiosités sur la glace et ses propriétés bénéfiques !

Pour plus d’informations, n’hésitez pas à contacter l’équipe Dispotech.

Emanuele Mortarotti
Auteur Emanuele Mortarotti

Manager

écrivez un commentaire