Quand utiliser la thérapie chaude et la thérapie froide ?

Ravis de vous retrouver sur le blog de Dispotech ! Aujourd’hui, sur base d’un article paru sur le site 3dsportsmed.com, nous faisons un peu de clarté sur quand et comment utiliser des compresses froides ou chaudes à la suite d’un petit accident, d’une chute, d’une contusion, d’une élongation musculaire, etc.

écrit Vendredi, de Emanuele Mortarotti

Ravis de vous retrouver sur le blog de Dispotech ! Aujourd’hui, sur base d’un article paru sur le site 3dsportsmed.com, nous faisons un peu de clarté sur quand et comment utiliser des compresses froides ou chaudes à la suite d’un petit accident, d’une chute, d’une contusion, d’une élongation musculaire, etc.

 

Les sportifs ne sont pas les seules victimes d’entorses, de chutes, d’élongations musculaires, de déchirures : de tels petits incidents peuvent se produire et toucher chacun d’entre nous. Il est bon de savoir comment agir bien sûr, si la situation n’est pas particulièrement grave que pour s’adresser à un médecin. L’effet de la glace et de la chaleur a des avantages et des finalités différentes, que nous allons essayer de clarifier dans cet article. En effet, selon la blessure, on peut choisir l’une ou l’autre compresse - dans certains cas, les deux peuvent être utilisées.

 

Quand utiliser des traitements à base de compresses froides

Le froid agit surtout sur les gonflements, les distorsions et les contusions. Une compresse froide appliquée sur la région du corps douloureuse procure un soulagement immédiat et, grâce à son action, la circulation sanguine ralentit et la douleur s’allège. Il est important d’utiliser la compresse froide toujours enveloppée dans un essuie-main ou une serviette, spécialement s’il s’agit d’un « remède fait maison ».

La thérapie à froid peut être répétée plusieurs fois pendant la journée : il suffit de garder la compresse de glace sur la partie douloureuse pendant au maximum 20 minutes. Il est conseillé de ne pas utiliser ce traitement plus de 24-48 heures : si la douleur persiste, il est conseillé de contacter un spécialiste.

 

Quand utiliser la thérapie à base de compresses chaudes

La thérapie thermique est surtout indiquée pour les douleurs et les troubles musculaires : nerfs coincés, tensions musculaires, douleurs aux tendons, spasmes, etc. Les compresses chaudes tendent à diluer les vaisseaux sanguins et permettent au sang oxydé de s'écouler plus rapidement pour soulager les douleurs musculaires. À l’instar de la thérapie à froid, celle à base de chaleur ne peut être trop longue et est généralement déconseillée à ceux qui ont des blessures ouvertes (le saignement peut augmenter) et à ceux qui souffrent de diabète.

 

Les bénéfices de la chaleur et du froid peuvent être utilisés ensemble pour accélérer la guérison des contusions et des distorsions : on utilise d’abord le froid, qui aide à dégonfler la partie douloureuse, puis la chaleur, qui réduit la douleur.

De manière générale, il est recommandé de consulter un médecin si les deux traitements ne résolvent pas le problème : il pourrait y avoir une fracture, une rupture ou des lésions de différentes ampleurs qui ne peuvent être constatées que par une radiographie. Ne sous-estimez pas la douleur et consultez un médecin si vous avez des doutes!

 

Et vous, utilisez-vous des compresses chaudes et/ou froides à la suite d’une blessure? Faites-le nous savoir en contactant l'équipe Dispotech.

Libellés
Emanuele Mortarotti
Auteur Emanuele Mortarotti

Manager

écrivez un commentaire