Pendant combien de temps utiliser un icepack ?

quand les utiliser et, surtout, pendant combien de temps ? Y a-t-il un moyen de savoir à quel moment retirer l'icepack de la région du corps qui nous fait mal ? Nous répondrons à ces questions en utilisant le support d'un article paru sur verywellhealth.com.

écrit Vendredi, de Emanuele Mortarotti

L'article sur le blog de Dispotech d'aujourd'hui offrira un approfondissement sur l'utilisation correcte des icepack : quand les utiliser et, surtout, pendant combien de temps ? Y a-t-il un moyen de savoir à quel moment retirer l'icepack de la région du corps qui nous fait mal ? Nous répondrons à ces questions en utilisant le support d'un article paru sur verywellhealth.com.

 

Savoir combien de temps il faut pour refroidir une région douloureuse du corps à l'aide d'une compresse de glace ou d'un icepack est une information importante qui peut nous protéger d'effets secondaires désagréables - par exemple des brûlures par le froid ou une réduction du flux sanguin. Les médecins et les experts recommandent généralement de refroidir une région douloureuse ou enflée pendant 10 minutes au maximum, mais plusieurs fois dans la journée.

Les effets de la glace et les bienfaits de la thérapie par le froid sont bien connus, surtout lorsqu'il s'agit de combattre une inflammation. Et si cette dernière se manifeste par des douleurs, un gonflement et une rougeur de la peau, la glace tombe à pic :

  • en refroidissant la région ;
  • en déclenchant la vasoconstriction ;
  • en procurant un soulagement de la douleur.

 

Il se peut que les 10 minutes d'attente avec de la glace en main ne soient pas suffisantes pour votre inflammation ou, au contraire, qu'elles soient trop longues et que vous ne puissiez pas les supporter.

Il existe une méthode efficace pour savoir combien de temps garder la glace sur une région douloureuse : la méthode CBAN. Il s'agit d'un acronyme qui explique les 4 sensations que, l'une après l'autre, vous devriez ressentir lorsque vous appliquez de la glace sur une région du corps qui vous fait mal.

  1. C : cold → froid : la sensation que vous ressentez dès que vous posez quelque chose de froid/glacé sur votre peau.
  2. B : burn → brûlure : quelques minutes après l'application de la glace, une légère brûlure se fait sentir.
  3. A : ache → douleur : après la brûlure, une sensation de douleur et de gêne survient.
  4. N : numb → insensibilité : la douleur est remplacée par un engourdissement momentané de la région : il est temps de retirer la glace.

 

Si vous n'avez pas d'icepack à portée de main, vous pouvez essayer d'en fabriquer un d'appoint à la maison. Une solution pourrait être, par exemple, de remplir un sachet plastique avec de l'eau et quelques cuillères à soupe d'alcool dénaturé - l'alcool fera en sorte que l'eau ne se transforme pas en un seul bloc de glace pendant la congélation. Au bout de quelques heures au freezer, votre icepack fait maison est prêt à être utilisé plusieurs fois.

 

Les bienfaits de la glace sont réels et s'avèrent utiles lorsque nous avons une douleur localisée. Pour lever tout doute ou si la douleur persiste, consultez votre médecin de confiance !

Que pensez-vous de cet article ? Contactez Dispotech et donnez-nous votre avis !

 

Libellés
Emanuele Mortarotti
Auteur Emanuele Mortarotti

Manager

écrivez un commentaire