Poche de froid et mal de dos

Cette semaine, sur le blog de Dispotech, nous parlerons de quelques méthodes courantes pour soulager le mal de dos

écrit Vendredi, de Emanuele Mortarotti

Cette semaine, sur le blog de Dispotech, nous parlerons de quelques méthodes courantes pour soulager le mal de dos. Les bienfaits de la glace aident beaucoup, il peut donc s'avérer utile d'avoir une poche de froid - ou un produit comparable - à portée de main ! Pour en savoir plus, nous utiliserons le support d'un article paru sur spine-health.com.

 

L'un des moyens les plus courants et les plus simples pour traiter le mal de dos consiste à utiliser une poche de froid. Qu'il s'agisse d'un gelpack réutilisable, d'une poche de froid instantané ou d'un simple sachet de glace enveloppé dans un linge, on sait maintenant que l'effet du froid aide à lutter contre les douleurs aux articulations et au dos. Plusieurs applications pendant la journée (pas plus de 20 minutes) peuvent être très utiles.

Il existe différentes poches de froid sur le marché. Les plus courantes sont les poches de froid réutilisables, des sachets souvent remplis de gel que l'on peut refroidir (voire même réchauffer si l'on veut combiner la thérapie du froid et du chaud, ce qui est également très bien). Cette solution est très appréciée en raison de son aspect pratique : il est possible de conserver le gelpack au freezer et de l'utiliser quand on en a besoin.

 

Si nous ne disposons pas de poche de froid comme celle-ci, nous pouvons toujours inventer quelque chose avec ce que nous avons à la maison. Un icepack fait maison peut être préparé en quelques minutes en mettant des glaçons dans un sachet plastique dont on retirera l'air avant de le refermer ; l'important est de ne jamais mettre une enveloppe de glace en contact direct avec la peau. Un sachet de glace doit toujours être enveloppé dans un linge ou une serviette, autrement on risque de se brûler.

Un sachet de surgelés peut également être une solution rapide, tout comme une chaussette remplie de riz et mise au congélateur ou une éponge d'abord mouillée puis mise au freezer - à recouvrir d'un sachet plastique et d'un linge sec avant d'appliquer sur la région douloureuse.

 

Enfin, il existe des poches de froid à usage unique qui s'activent par une réaction chimique pour se congeler instantanément. Grâce à cette caractéristique, il n'est pas nécessaire de mettre ces dispositifs au congélateur : il suffit d'appliquer une pression sur le sachet, d'entendre un « craquement » et la poche de froid est prête à refroidir la région douloureuse pendant un long moment.

 

Malgré la commodité des poches de froid et l'immédiateté avec laquelle nous pouvons en créer une, il convient d'être prudents. Comme indiqué plus haut, les sachets de glace ne doivent pas être mis en contact direct avec la peau : vous risqueriez d'être brûlé par le froid, ce qui est très douloureux. De plus, les thérapies à base de poches de froid ne sont pas recommandées pour les personnes souffrant de pathologies telles que la polyarthrite rhumatoïde, la paralysie, des régions à sensibilité réduite, etc. Si vous avez le moindre doute à ce sujet, consulter votre médecin est toujours le meilleur choix.

 

Et vous, vous utilisez les poches de froid ? Connaissez-vous l'action analgésique de la glace ? Pour en savoir plus, contactez l'équipe Dispotech.

Libellés
Emanuele Mortarotti
Auteur Emanuele Mortarotti

Manager

écrivez un commentaire