Quand utiliser la glace instantanée pour les douleurs cervicales ?

L'un des remèdes les plus économiques mais aussi les plus efficaces est l'application de glace sur la zone douloureuse – éventuellement complétée par des exercices ciblés pour détendre les muscles.

écrit Lundi, de Emanuele Mortarotti

L'article du blog Dispotech d'aujourd'hui porte sur un désagrément que beaucoup de gens connaissent malheureusement bien : les douleurs cervicales. L'un des remèdes les plus économiques mais aussi les plus efficaces est l'application de glace sur la zone douloureuse – éventuellement complétée par des exercices ciblés pour détendre les muscles. Approfondissons le sujet grâce à un article de blog paru sur necksolutions.com.

 

Toutes les thérapies impliquant l'utilisation du froid et des bienfaits de la glace sont connues sous le nom de cryothérapie. Pour les douleurs cervicales, en particulier, une compresse de glace peut s'avérer utile, surtout s'il s'agit de calmer une douleur résultant d'une réaction inflammatoire causée par un accident. L'inflammation peut être considérablement réduite en termes de gravité et de douleur grâce à l'utilisation de glace : le froid, en effet, resserre les vaisseaux sanguins et diminue la conduction nerveuse, ce qui produit un effet analgésique.

Une poche de glace peut être placée sur le cou, soit enveloppée dans une serviette sèche, soit enveloppée dans un tissu chaud. Dans le premier cas, elle évitera le contact direct de la glace sur la peau et les éventuelles brûlures dues au froid ; dans le second cas, la chaleur favorisera l'adaptation graduelle au froid en améliorant ses effets.

Une compresse de glace ne doit pas rester en contact avec la zone douloureuse plus de 20 à 30 minutes par application. Si l'on souffre d'un coup du lapin, il est conseillé d'utiliser une poche de glace 10 minutes toutes les heures d'éveil pendant les 24-48 premières heures. Cependant, pour toute clarification, il est toujours bon de consulter son médecin traitant.

Après ces intervalles de temps, les poches de glace doivent être replacées dans le congélateur pour geler à nouveau. Il est nécessaire de prendre soin de ces dispositifs médicaux en les nettoyant et en les stockant conformément aux recommandations de la notice d'utilisation.

 

Quand utiliser la glace pour les douleurs cervicales ?

Une étude publiée en 2015 affirme que « les effets physiologiques de la thérapie par le froid incluent la réduction de la douleur, du flux sanguin, de l'œdème, de l'inflammation, du spasme musculaire et de la demande métabolique ».

Les bienfaits que peut procurer une poche de glace ne sont indiqués que dans certaines situations et ne doivent pas être considérés comme la solution à tout. La glace est recommandée pour soulager les états d'inflammation et de gonflement ainsi que les entorses, foulures, bursites, arthrites, tendinites. Elle n'est pas recommandée, en revanche, pour le torticolis le matin au réveil – pour lequel une compresse chaude fera l'affaire.

 

Il existe peu de contre-indications à la thérapie par la glace qui, en soi, est sans danger.

Certaines personnes peuvent en effet souffrir d'un trouble neurologique pour lequel les récepteurs du froid sont hypersensibles. Les personnes souffrant de diabète, d'artériosclérose, de polyarthrite rhumatoïde ou de goutte doivent également éviter d'utiliser les poches de glace. Comme mentionné plus haut, il est toujours conseillé d'avoir l'avis médical d'un professionnel compétent.

 

Que pensez-vous de cet article ? Contactez Dispotech et faites-nous part de votre réflexion.

Libellés
Emanuele Mortarotti
Auteur Emanuele Mortarotti

Manager

écrivez un commentaire